mercredi, mars 05, 2008

Ambassade, visa et billets de train

Il a fallu que j’aille à Paris renouveler mon visa, j’ai pris un rdv avec l’ambassade et comme je m’y suis pris à la bourre il restait plus que le 24 décembre.
J’ai réservé des billets de tgv pour le 24 décembre parce que c’est comme ca qu’il faut faire si on veut voyager le 24 décembre.
Un jour l’ambassade me téléphone pour dire « oui alors bonjour, vous allez rire, on est fermé le 24 hinhinhinhin » j’ai pas hyper ri et j’ai dis « beuhhh mais alors quand viens-je ? », ils m’ont donné un autre rdv du coup pour le 21 décembre.
J’ai du racheter des billets de train.
Evidement les premiers étaient pas remboursable/échangeable sinon c’est pas drôle.

Je suis donc arrivée en France le 20 décembre sans mes valises, le 21 très tôt le matin je suis allé dormir 3 heures dans le tgv, avec les habits de ma sœur sur mon corps endoloris par 26 heures de transport en commun, tout ca pour aller demander poliment un visa de travail.


Le plus con c’est que je m’étais fait une joie d’aller à Paris, je me voyais déjà faire plein de trucs super à base de macaron sur les champs pour le gouter, bouquinistes, shopping, musée, expo, longue balade, déjeuner dans un bistrot sympa, Montmartre, café en terrasse. Alors ok j’étais un poil optimiste parce que faire tout ca en ½ journée c’est chaud, n’empêche à la place j’ai eu froid et très sommeil alors je suis allée me refugier dans notre dame et j’ai roupillé sur un prie dieu.


Loose un jour loose toujours.

4 commentaires:

Adélie a dit…

J'ai donc failli apprendre que la pluche était à 2 minutes de chez moi à Montmartre et que j'aurais pu la croiser sans même la reconnaître. Non mais groump :).

Lilychocolat a dit…

Exact tout comme Adelie: la star internationale Pluche vient a Paris, et elle le dit meme po? On l'aurait attendue avec un thermos de grog et des couvertures a l'arrivee... A moins que ce soit la prefecture qui ait dit NON MERCI, rassemblement interdit, on connait trop la Pluchemania, ca va foutre le bordel sur les boulevards! Quoi qu'a la prefecture, c'est pas sur qu'ils disent "bordel", mais va savoir...

Me a dit…

je me trompe, ou j'ai déjà lu exactement ce billet sur ce même blog il y a quelques mois ???

Pluche a dit…

Adelie : oh ben si tu m’aurais reconnu je portais mon anorak bleu. C’est con on aurait pu se voir, tu serais venu prier ou dormir avec moi dans la grande maison de dieu. :)

Lilycho : star internationale ? j’ai failli dire « oh c’est un peu exagere, non ? » en rougissant et en baissant les yeux, mais finalement c’est tellement proche de la realite que je vais rien dire. J’aurais adore le grog, les couvertures, les fans, la prefecture (uniquement parce que ca rime avec couverture):)

Me : tu te trompes, enfin j’espere sinon je suis bonne a jeter...

 
A la une