mercredi, mars 16, 2005

maree noire

Alors je m'excuse immediatement aupres des defenseurs des animaux et de la nature, et aussi aupres des ecologistes qui auraient pu se perdre dans les meandres d'internet et atterir sur mon blog a cause du titre (mensonge, dirons certains) parceque je vais pas du tout parler de petroliers echoues, ni meme avoir une pensee emue pour la pollution de nos cotes.
Non.

Je vais vous parler de mon mascara.
oui.

Ce matin, j'ai commence par l'oeil droit(c'est evidement un abus de language je ne me maquille pas l'oeil, juste les cils) (faudrait etre pas-tout-cuit pour se peindre la pupille, je sais meme pas pourquoi je precise) , je l'ai plutot bien reussi. Confiante je me suis dit:
-ma fille (evidement je ne suis pas ma fille, mais c'est comme ca que je m'appelle de temps en temps quand je me parle a moi meme). Donc
-ma fille bouge toi un peu et passe a l'oeil gauche boudiou.
et la paff j'ai merde !
l'oeil gauche (les cils, hein ! toujours) a ete empatte sous un gros tas de mascara sorti d'on se sait ou. (si en fait on sait d'ou, mais passons!). J'ai essaye de repare.

Ca a pas trop bien marche.

Avec un coton-tige (je hais ce mot) j'ai voulu enleve le surplus et "surplus" est un faible mot pour decrire le massacre (massacre c'est finalement assez proche de mascara, coincidence?)
J'ai tout etale sur ma delicate paupiere, et la j'ai eu une revelation. Mes cils colles entre eux et a la paupiere par le mascara etaient tel les goelands sur les cotes ravagees (ravages, rivages coincidence ? ) qui n'arrivent pas a decoller et qui reste englues sur la plage.

4 commentaires:

Sweetch a dit…

Et quand on sait que ces choses-là sont remplies de dérivés de pétrole... ya qu'un pas

Adélie a dit…

La pluchette exilée au milieu des huées, ses cils de géant l'empêchent de marcher... Merci pour ce moment très émouvant de poésie cosmétique.

Merci également pour ce blog enrichissant où en 8 articles, tu as déjà réussi à parler deux fois de mascara, et deux fois de toilettes.

(Ohhhhh pluchonette, t'avais qu'à pas me provoquer en me disant que monblogàmoi est "bancal" ;-D).

Pluche a dit…

Kerguy: il est tres bien tonblogatoi, en tout cas mieux qu'un certain machin qui bouffe tous mes commentaires

Sweetch: rien d'autre :D

Marion a dit…

Sur le coup j'ai bien cru que tu nous parlais du naufrage de l'Erica sur les cotes Bretonnes!

 
A la une