lundi, novembre 12, 2007

Mon week-end ou la lente décrépitude


Vendredi je suis allée écouter un concert de chants religieux pour les cathédrales françaises. C’était très beau. J’ai découvert vendredi que lorsque je ferme les yeux j’entends beaucoup mieux la musique.
En fait c’est pas que j’entends mieux parce qu’en vrai j’entends pareil, c’est plutôt que j’apprécie mieux, je suis toute à la musique, sans que mon attention soit détournée par les cheveux du chanteur de la deuxième rangée, ou les pompe de la fille au premier rang.

Le seul danger, quand on est comme moi une vieille peau fripée et ridée, c’est qu’avec les yeux fermés on a toute les chances de s’endormir comme une limace centenaire.
S’endormir c’est en soi pas dramatique, et si on ne ronfle pas (ce qui est mon cas, dieu merci) ca peut même passer inaperçu. Sauf si on a le muscle de la jambe qui se « dégaze » en un mouvement brusque et incontrôlé parfaitement ridicule. (Ce qui est mon cas, dieu me pardonne).

Samedi soir c’était le jour (enfin plutôt le soir hinhin) du book club. Avec Pluchman c’était notre tour de choisir un bouquin, on avait choisi « a short history of tractor in Ukranian ». Un jour je vous parlerai du book club.

On a terminé la soirée vers 22h30. Les Zimzoums qui se sentaient l’âme festive ont dit « hey et si on allait boire des margaritas ? hin ? ». Avec Pluchman on s’est cru jeune alors on a dit aux Zimzoums « oh ben ouais ! allons boire des Margaritas ». Les Zimzoums sont nés la même année que Pluchman et moi, les autres participants au book club sont bien plus vieux que nous, ils ne sont pas venu faire les fous dans un bar avec nous.


Dimanche, j’ai dit « faut arrêter de déconner un peu ! Chorale et book club va falloir penser à envoyer nos neurones en thalasso, sont surmenés là ! »
Du coup on a larvé tout le dimanche en regardant la Starac et survivor et en disant « p’tain j’ai mal au crane » parce qu’on est plus tout jeune.

6 commentaires:

callipyge a dit…

Starac? D'Austin? Comment? QUoi? Raconte?

Pluche a dit…

Calli:je vais t'envoyer un mail, ca va etre plus simple :)
c'est une qualite merdique hein, mais bon en meme temps c'est la starac c'est pas un film de Victor Rousseau non plus :)

Ma'cha a dit…

beuh, l'a disparu mon comm !

Nat a dit…

Un "vieux couple" au Texas :

Lui s'achète une paire de belles vraies bottes de cow-boy. Il marche fièrement jusqu'à la maison avec ses bottes de cow-boy.

Il entre dans la maison et demande à sa femme :
"Remarques-tu quelque chose de différent sur moi ?"

Elle le regarde et répond : "Non!"

Frustré, il s'enferme dans la salle de bain, se déshabille et en ressort complètement nu, mais portant toujours ses bottes de cow-boy.

Il demande à sa femme: " Remarques-tu quelque chose de différent MAINTENANT ?"

Elle le regarde et lui répond : " Qu'y a-t-il de différent ?
Elle pend aujourd'hui, elle pendait hier et elle va encore pendre demain."

Furieux il s'écrie : " Et sais-tu pourquoi elle pend ? Elle pend parce qu'elle admire mes nouvelles bottes de cow-boy!"

Elle répond : "T'aurais dû t'acheter un chapeau !"


Désolée j'ai pas pu résister... Toute ressemblance avec "un vieux couple" résidant au Texas ne serait que pure coïncidence... :)

Pluche a dit…

Ma'cha: beuh ! c'etait quoi ?

Nat:""un vieux couple" résidant au Texas" je vois pas de qui tu veux parler, :) vraiment.
J'ai raconte la blague a pluchman ce matin,il a ri.

Ma'cha a dit…

bah je me moquais de toi, j'ai cru que tu m'avais censurée, lol !!!
non sérieusement, je disais un truc genre : chants religieux, club lecture, la prochaine étape c'est les réunions du club du 3ème âge ;-)

 
A la une