mercredi, avril 14, 2010

Omelette flottante

Dimanche j’ai fait des îles flottantes.

J’ai super bien réussi les îles.

La mer (ou crème anglaise si on est terre à terre) (hinhinhin) j’ai pas trop bien réussi.

Faut dire que ces recettes vagues genre « à feu doux » ça marche moyen pour moi. Il me faut des directives précises « tourne le bouton de ta cuisinière sur 2 » et des explications claires genre fais cuire 12 minutes 35 pas un vague « jusqu'à ce que la crème nappe la cuillère »

Bref y’a eu comme un hic. Ca a bouillu.

Fatalement ma jolie crème anglaise s’est transformée en omelette.

J’ai laissé reposer en pensant que je pourrais ôter les bouts solides et ne garder que la crème qui était encore pas trop moche à ce moment là.

Je suis donc partie faire un tour.

C’était une idée à la con parce que ça a continué de cuire en mon absence, et quand je suis revenue j’avais un précipité jaunâtre dans une solution aqueuse (genre eau sale) des plus appétissante.

Je suis allée couiner dans la chambre d’Eliott ou Pluchman se débattait avec une couche.

J’ai dit « ouininininin j’ai raté la crème anglaise » entre 2 faux sanglots.

Pluchman a répondu « ouais ben chacun sa crise, moi j’ai du pipi partout là »

Je suis repartie dans la cuisine penaude en pensant que je devais vraiment travailler mes faux sanglots, puis j’ai sorti mon mixeur, mixé mon omelette et j’ai obtenu une magnifique crème anglaise. J’ai rien compris mais j’ai remercié chaleureusement les dieux de la cuisine.

.

5 commentaires:

a l'ouest a dit…

Comme quoi les grands esprits se rencontrent, car en te lisant je pensais "il suffit de mixer"...

Et Pluchman, il leur a dit quoi aux dieux de la couche?

Me a dit…

faut déjà faire sa déclaration d'impot ??

pongue a dit…

Et les iles alors ?

pongue a dit…

J'ai lu 3 fois ton post sans voir les 3 premieres lignes, je vais donc me coucher.
On a donc vraimnt la reputation qu'on merite, c'est inquietant...

Pluche a dit…

A l'ouest: grands esprits ? humm oui c'est tout moua.

Me: en amerique oui.

Pongue : huhuhuhuhu

 
A la une