mardi, mars 06, 2007

L’altitude absolue

Et un magnifique dessin pour Thil.

Photobucket - Video and Image Hosting

1. Moi en haut de M’auna Kea. Le point culminant d’Hawaii à 4200m d’altitude. Je ne me reconnais pas tellement.

2. Moi, au niveau de la mer, toujours à Hawaï avec ma jupette rose.

3. Moi qui nage dans l’eau, avec mon maillot de bain digne d’Alerte à Malibu.

4. Un poisson, plutôt sympa.

5. Un poisson moins sympa celui la.

6. Croute océanique. Non ce n’est pas sale !

6km d’épaisseur. Oui mon dessin est parfaitement farfelu au niveau des échelles, et alors ?

7. Manteau supérieur, 700km d’épaisseur.

6/7. Le Moho.

8. Manteau inferieur. 2000 km et des bananes d’épaisseur.

9. Hawaï dans sa partie sous-marine.

10. La mer, enfin l’océan. Chaud, beau, clair, poissons colorés et coraux cororés (veut rien dire le dernier mot)

11. Ciel

12. Hawaii ou Big Island, la partie ou on n’a pas besoin de respirer par un tube en plastic. On peut même marcher dessus, si on veut.

13. Nuage. Beau non ?

14. La Lithosphère. Ah la Lithosphère !

En orange l’altitude du point culminant, mesurée depuis le niveau de la mer.

En rouge la hauteur absolue, mesurée depuis la base du volcan au niveau du fond océanique (et pas depuis le centre de la terre, enfin Me ca va pas ou bien !)

En jaune heu c’est la différence entre le rouge et l’orange, ca n’a pas de nom et ca ne sert à rien.

En dessous du manteau inferieur, il y a le noyau supérieur 2300 km d’épaisseur en gros hein, et en dessous le noyau inferieur ou la graine (perso moi j’aime mieux la graine comme nom, mais on peut dire comme on veut) 1200 km d’épaisseur.

A demain, pour de nouvelles aventures.

8 commentaires:

Chulie a dit…

J'aurais aimé t'avoir comme prof de SVT.

Anonyme a dit…

Pluchon, je t'aime et pas uniquement quand tu mets ton maillot de bain d'alerte à Malibu.

C'est super clair, merci !

J'ai lu que sous la lithosphère, les matériaux devenaient ductiles. Ca correspond dès cette épaisseur aux "trucs" en fusion ou c'est juste un état de la matière inconnu des néophytes qui permet aux plaques de se déplacer sans se cramer le fondement ni être détachées de leurs socles ?

Puis on fore jusqu'à combien ?

Puis du coup comment on sait qu'en dessous il y a de la Perovskite et de la Magnésowüstite ?

Puis c'est quoi cette bouteille de lait ?

(je peux aussi arrêter le plan "il était une fois la terre"...)

thil a dit…

oops, je revendique la rafale de questions !

Rodolphe a dit…

Super dessin. L'un des plus beaux qu'il m'ait été donné de voir depuis le 6 janvier 1987, au moins.
Anyway.
Happy Women's Day sweetie!
(1 Women's day - 364 Men's days)
(pretty cool)

Me a dit…

faut que tu m'expliques comment tu as attrapé ton don d'ubiquité, ça m'intéresse

Pluche a dit…

Chulie: oh ouais moi aussi ! j'aurais fait cours dehors sur la pelouse et je me serais mis des bonnes notes :)

Thil: ma tou a bocoup de qoueschtionne monne enfant !
C'est l'asthenosphere (partie du manteau) qui est ductile, la lithosphere est plutot rigide. Va voir ce dessin si tu veux c'est bien explique: http://en.wikipedia.org/wiki/Image:Tectonic_plate_boundaries.png

Le plus profond forage atteint 13 km, il est en russie, je ne sais pas s'il est toujours "vivant" s'ils forent toujours quoi.

Rod: ca me fait toujours plaisir de te lire :) C'est woman's day aujourd'hui ?

Me: ben c'est un don! je l'ai toujours eu ! m'enfin ! c'est inexplicable. :)

Almondflower a dit…

Moi qui ais jamais aimé la géol et qui ais raté ULM à cause d'elle, bah, je te félicite, avec toi, les cailloux deviennent intéressants !

Pluche a dit…

almond: mais merci beaucoup. :D
C'est quoi ULM ?

 
A la une