mardi, novembre 14, 2006

Susan

Hier on a regardé recherche Susan désespérement

J’avais mis ce chef d’œuvre dans ma liste de netflix pour quand Pluchman n’est pas la, mais netflix a un peu merde et au lieu de l’avoir jeudi dernier, quand j’en avais besoin, on l’a reçu hier soir.

Quand Pluchman n’est pas à la maison je regarde des films de merde pour filles qui font pas peur. Sinon, si ça fait peur (même un peu peur, même un tout petit peu genre Mission impossible 3) je dors pas de la nuit ou alors très mal.

Et pareil si c’est trop triste (voir juste un peu triste).

Attention hein je me cherche pas d’excuses pour regarder des films de merde pour filles qui font pas peur, j’aime BIEN les films de merde.

Bref, donc le navet est arrivé en retard parce que dans mon distributeur netflix proche de chez moi ils ne l’avaient pas, ils ont été obligés de le faire venir de Floride c’est pour ça que ça a pris du temps. En Floride ils ont des goûts de chiottes parce que le soleil leur crame les neurones et leur bout le cervelet, alors après ils sont tous vieux et fripés, et décolorés et ils ont des goûts de merde en cinéma. C’est prouvé.

Bref bis, on a donc regardé cette chose et c’était soupaire.

C’est l’histoire de Roberta, dans les années 80 on n’avait pas peur des prénoms moches.

Donc Roberta, une bourgeoise blonde et étriquée, disparaît en se cognant la tête contre un lampadaire. En gros.

Sa famille est inquiète évidement, son mari se baffre dans la cuisine sous la pauvre excuse de le stress et l’inquiétude, et sa sœur lui balance la meilleure réplique du film (voir de l’histoire du cinoche)

« tu peux pas prendre un Valium, comme les gens normaux »

12 commentaires:

callipyge a dit…

moi aussi j'attends que mon chiri ne soit pas là pour pouvoir regarder mes
"films de merde pour filles qui font pas peur"... quoiqu'il soit quand même coopératif, il a regardé les deux derniers épisodes de Sex and the City avec moi, en me serrant dans ses bras à cause de mes émotions et en se poilant parce que Mr. Big a le même prénom hyper original que lui.

Et puisqu'on parle de prénoms, faut pas se moquer de Roberta! Y'a un canon brésilien (ou une canonne brésilienne) qui s'appelle Fernanda et elle en jette!

callipyge a dit…

t'as vu comme il est beau mon nouveau brushing?

Pluche a dit…

Calli: Mais sex and the city c'est tres bien, meme pour les garcons :)

Tu es tres jolie, ton nouveau brush est hypra reussi, c'est tony and guy non ?

T'es bonne!

OLG@ a dit…

Recherche Susan désespérément c'est pas avec Madonna ?
C'est marrant tu m'as donné envie de la voir cette bouse.

Le truc, c'est que maintenant j'ai les chansons de Madonna dans la tête (période eightiiiies) '(

Pluche a dit…

Olga: vi vi c'est ca.

Get into ze grouve
boy you've got to prove
your love tou miiiiiii yeah !

Sweetchonounoutte a dit…

Hé mais tu veux m'achever là ? :D
Je reviendrais plus jamais sur ce maudit blog qui me remet des chansons pourries en tête alors que je les avais oubliées 5 min. avant.

Donc c'est bien ce film là, mon intuition ne m'avait point trompée.
Je vais essayer de le pécho !

Sinon, pour finir, comment ça se fait que Blogger me propose OLG@ en signature ? Je me souviens pas lui avoir dit mon nom. C'est toi ou... ?

Pluche a dit…

Olgachette: c'est a parce que hier soir j'ai accepte de changer pour la beta version ch'ais pas koi et du coup blogger veut une adresse google.
Tu dois donc avoir une adresse google qui commence par olg@, non ?

Aussi, un top passage dans le film c'est quand elle se fait du vent sous les aisselles avec le truc pour se secher les mains dans les toilettes publiques. C'etait dans le clip, du coup moi comme une conne dans les annees 80 j'avais essaye de me soufler le truc sous les bras pour faire comme Madonna, et ben c'est fin nul, parce que ca decoiffe et ca fait suer.

Sweetchooooooon a dit…

J'ai compris juste avant que tu répondes.
Oui j'ai bien une adresse google (enfin gmail), mais je veux pas qu'elle soit utilisée ici parce qu'elle est supra top confidentielle !
Et effectivement Google m'a bien référencée comme il faut puisque si je veux créer un blog ici il me met automatiquement mon adresse supra top confidentielle. Il est gonflé quand même.

Le Olg@ c'est parce que je signe parfois Olg@ dans mes mails, mais pas toujours. Ca va loin cette histoire on est à 2 doigts du procès là !

Dans les années 80 j'ai pas vu le clip j'étais bébé.
Jcomprends pas trop l'intérêt du vent sous les aisselles :D si ça fait suer. Peut-être que son vent à elle était froid ? Dans ce cas ça rafraîchit
Ils en tenaient vraiment une couche dans les années 80, du coup ça me donne VRAIMENT envie de voir le film

Pluche a dit…

olgachette (j'aime bien ca fait cow-boy): en fait on la voit meme pas ton adresse ultra secrete, no soucaille donc :)
le film est sorti en 85, j'etais deja une ado bien tarte moi :D, j'aimais pas Madonna parce que j'etais une rebelle a 3 francs.

Olgachette a dit…

Mon adresse je sais qu'on la voit pas mais Google me saoule quand même ; ils feraient bien de laisser les gens tranquilles un peu :)
Oui Olgachette ça fait cow-boy ! J'ai pensé la même chose. Je vais le garder ^_^

me a dit…

tiens le blog me connait maintenant :)

mais sinon, ils retrouvent Susan à la fin ?

Pluche a dit…

Me: c'est un blog intelligent :)
a la fin il retrouve susan qui etait pas vraiment perdue en fait

 
A la une